Bento carte postale d’Islande

au pays du froid !

C’est en tout cas ce à quoi je pense quand j’entends le nom de ce pays.

Évidemment, c’est un a priori, et le site du Routard m’indique qu’en réalité, il ne fait jamais très froid en Islande. Ce doit être les volcans qui réchauffent l’atmosphère 😉

Mais plus que le froid, ce sont les journées d’été qui ne finissent pas qui me fascinent le plus. Je suis du genre « nature », j’ai besoin de voir la nuit pour savoir que je dois aller dormir et de voir le soleil se lever en même temps que moi (ou bien avant parfois). J’ai aussi tendance à mieux travailler la nuit, quand tout le monde est couché et que j’ai l’impression de faire de la résistance, avec des émissions de radio improbables et la satisfaction d’être décalée.

Si la nuit n’existe pas, comment transposer tout cela ?

Je crois que les Islandais en profitent pour faire la fête. Leurs nuits étant très longues en hiver, il faut bien en profiter.

En ce qui concerne la nourriture, par contre, c’est un peu plus compliqué. Les informations manquent et je n’ai pas réussi à trouver un site qui me donne vraiment des recettes réalisables et qui me plaisent. Entre les ingrédients improbables sous nos latitudes ou les plats trop compliqués, j’ai fait un choix et voilà le résultat :

 

 

Comme vous le voyez, j’ai décidé de choisir plutôt les produits que l’on cuisine en Islande et de les préparer un peu à la sauce « bento perso ».

Cela donne un excellent bento, je vous rassure, mais plutôt d’inspiration islandaise.

Dans le compartiment du bas, il y a donc du saumon et une purée de pommes de terre, ce poisson étant très consommé en Islande, souvent accompagné de nos bonnes vieilles patates.

Ensuite, pour le dessert, des beignets au four, qui sont là pour rappeler les beignets islandais qu’avait magistralement réalisé Diana le mois dernier. Je les ai fourré de crème de mascarpone pour rappeler la chantilly.

 

 

Pour terminer cette escale, quelques images vintages mais il semble que les compagnies transatlantiques n’aient pas été aussi haut, parce qu’il n’y a quasiment pas d’affiches années 1930 qui vante les mérites de ce pays.

J’aurais pourtant cru que tous les pays avaient un jour été des destinations de vacances Oo

 

 

Pour cette escale, certains avaient pris de l’avance, et vous pourrez voir les bentos d’Alain et Pipistrelle sur leurs blogs respectifs (en cliquant sur les liens).

Nos charmantes organisatrices étaient là aussi : Diana, Nol de Nol et Trotine, et si vous aussi faisiez partie du voyage, laissez un petit commentaire et j’ajouterai votre lien.

 

 

Tags: , , ,

10 Réponses pour “Bento carte postale d’Islande”