« Bento, déjeuner à la japonaise » de Losange

Le dimanche, c’est livre de bento !

Non, non, je ne vous parlerai pas encore des livres de bento les plus intéressants, ou de ceux de Mademoiselle M. ou de Fossettes qui viennent de sortir et sont déjà en rupture chez Amazon ou pas encore arrivés dans ma librairie. Il faudra donc patienter.

Aujourd’hui, je vais plutôt poursuivre l’exploration de mon étagère à bento avec un petit livre sans prétention mais bien organisé que vous pourriez trouver facilement.

Il s’agit de « Bento, déjeuner à la Japonaise » de Losange, aux éditions Artémis.

 

C’est un petit livre qui coute 7 euros environ, ce qui est raisonnable.

Il me semble que c’est l’un des premiers livres que j’ai acheté quand je me suis mise au bento. Je cherchais surtout des idées de plats à cuisiner et à mettre dans mes bentos, et pas vraiment des idées de décorations. De ce côté, j’ai fait un choix cohérent.

Ce livre est organisé en bento, et découpé en 30 double pages qui présentent chacune un bento complet et trois recettes.

Voici le sommaire.

Comme vous le constatez, il n’y a pas beaucoup d’informations sur ce qu’est le bento, sur son origine ou ses accessoires. Ce livre commence d’emblée par une petite introduction qui explique que le bento est une lunch box « plus chic » et qu’il faut la remplir de manière équilibrée, en privilégiant les légumes et l’équilibre alimentaire. C’est un peu sommaire, mais c’est déjà ça.

Les bentos sont ensuite présentés par les photos, ce qui est une bonne idée. Le format du livre permet de repérer ce que l’on veut cuisiner ou ce que l’on a envie de manger, car les photos sont bien lisibles.

Il y a également de nombreuses recettes qui sont très proches de la cuisine japonaise, ce qui n’est pas toujours le cas dans les livres de bento occidentaux.

Passons maintenant au plus important, les recettes et les idées.

 

Sur chaque double page, trois recettes correspondent au bento présenté en vis-à-vis. Certaines sont originales, et elles sont toutes très simples et faciles à réaliser.

Je dois toutefois dire que pour un certain nombre d’entre elles, il s’agit simplement d’assembler des aliments déjà préparés et non de « cuisiner » au sens strict du terme. Comme vous l’avez remarqué sur mon blog, je ne suis pas une grande cuisinière, et mes recettes sont simples. J’aime bien préparer quand même des choses plus compliqués que de déposer une tranche de jambon fumé sur de la salade frisée.

On entend également souvent que nos boites sont petites, ou au contraire trop consistantes. Dans ce livre, au contraire, j’ai eu l’impression de voir des bentos pour Hollandais (ils ne mangent pas le midi) ou pour grignoter, mais pas pour manger au milieu d’une journée de travail. Sur l’exemple ci-dessus, les sushis ne sont pas bien nombreux, par exemple.

Voici deux autres photos de l’intérieur du livre :

 

Celui-ci est plutôt bien rempli, mais celui-là est nettement plus léger :

En bref, je dirais donc que c’est un livre avec plusieurs idées intéressantes (vous avez vu le tapioca rouge de la première photo ?), des ingrédients originaux, mais qu’il faut adapter à son appétit. Du coup, les ingrédients sont aussi à adapter en fonction de ce que vous envisagez de préparer.

Ce n’est pas un basique, mais c’est un complément qui peut trouver une place dans une bibliothèque spécialisée dans le bento 🙂

 

 D’autres livres de bento sont présentés sur ce blog, vous pourrez les retrouver par ici.

 

Tags:

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire